En dehors de la vie habituelle.

19 mars 2019

Némésis - E.19

   Je suis sous le charme. Il dégage un flegme british qui me transporte dans un autre monde. Il est élégant, maniéré juste ce qu’il faut, je suis conquise. Il a une voix grave qui me file des gargouillis dans le ventre. Malheureusement, la musique est encore trop forte au bar pour pouvoir discuter. Il me propose d’aller dans le fond vers les toilettes. J’hésite, là. -          Tu ne crois pas que c’est encore un peu tôt pour aller aux chiottes ? On ne se connait pas. ... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2019

Némésis - E.18

   La journée du samedi est généralement consacrée à mon bien-être. Je dors jusqu’à 17h, puis je squatte la salle de bain jusqu’à 20h, où je me prélasse dans mon bain, je me maquille, je me fais belle et désirable. Quand j’en sors, je suis enfin moi-même. Oubliée la semaine de boulot, fini le stress du quotidien. Feliciano m’a fait une couleur d’enfer, plus noir et plus brillant que n’importe quel corbeau noir de jais. Je suis presque une copie de Simon Gallup 1985, j’ai les cheveux crêpés et laqués comme il faut. Je me... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2019

Némésis - E.17

   J’ai formidablement bien dormi malgré la journée chaotique de la veille, le réveil sonne à 6h, je me lève sans stress. Je sais que j’ai rêvé mais je suis incapable de m’en souvenir. Je m’étire comme un chat, noir bien sûr. J’ai envie de faire des pointes, j’essaie de toucher le plafond en tendant les bras, ma colonne craque, c’est très bon. Dire que je fais tout ça pour aller travailler, me désole. Mais, désormais, je vais retrouver les sacrifiés du MEDEF, comme ils s’appellent eux-mêmes, maintenant. Ce matin, je me... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 février 2019

Némésis - E.16

   Bien évidemment, je me suis endormie comme une merde, j’étais encore habillée quand le réveil a sonné à 6h. Je devrais plutôt dire que j’étais déjà habillée, ça ira plus vite. Seulement là, je ne suis pas en forme du tout. J’ai la marque de l’oreiller imprimée sur ma joue gauche. Une odeur flotte dans tous les recoins de mon 25m² ; ça sent le vomi, le joint et la sueur. J’ouvre la fenêtre en grand, l’air frais me fait du bien. Je n’ai pas le temps de me laver entièrement, mais je me lave quand même la moule, il... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 février 2019

Némésis - E.15

      Je crois que je vais faire mon grand retour aux Caves samedi prochain. C’est vrai que les Cure sont de grands guérisseurs. En attendant, il faut que je reprenne le chemin du boulot, et en ce moment, il s’apparente au chemin de croix, je souffre le martyr. Je ne suis pas faite pour travailler, obéir ou me soumettre à plus cons que moi. Si encore j’étais dans un bureau, seule et tranquille, mais je suis dans un open-space, parmi vingt autres collègues qui m’intéressent autant que les mouches qui... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2019

Némésis - E.14

   Je n'ai pas revu Romain depuis que je me suis vengée. Je ne suis pas revenue aux Caves non plus, je ne me sens pas bien, je ne sais pas pourquoi. Je sais que je ne suis pas une fille très joyeuse et que je déclenche rarement l'hilarité, mais là, je me sens vraiment d'humeur sombre, ou plutôt, je sens que je suis en train de sombrer. C'est curieux, les deux termes sont identiques mais n'ont pas la même signification. Pourtant, c'est le même mot qui qualifie mon état en ce moment. Romain m'a déçue, de la même façon que... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2018

Némésis - E.13

   Je suis tellement excitée de découvrir l’ambiance post-Némésis, que je suis à l’entrée de la boite à 23h précise. Les videurs me reconnaissent et me laissent passer avec le sourire : ils me voient toutes les semaines, ils doivent se douter que je suis une bonne cliente pour les soirées… Dès que je suis passée aux vestiaires, je fonce au bar voir si mes copines sont arrivées. Nocturna n’est pas encore là mais son amie Mélanie, oui. J’engage tout de suite la conversation. ... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 décembre 2018

Némésis - E.12

   Le lendemain matin, j’ai un peu la gueule de bois. J’ai la satisfaction du devoir accompli mais je ne me sens pas particulièrement fière. En fait, j’attends les résultats ; j’attends que quelqu’un me dise qu’il s’est passé quelque chose chez Romain. Il est encore trop tôt pour que la rumeur se répande dans le milieu gothique de Paris, mais j’ai hâte d’avoir des nouvelles : ça ne sera pas avant ce soir, je pense. En même temps, je redoute que l’on sache que c’est moi, mais ça, ça sera la surprise. Romain ne... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 décembre 2018

Némésis - E.11

   Je fais la chouette encore quelques minutes : je surveille de chaque côté de la rue, rien ne vient, la voie est claire… J’ai les tempes qui chauffent, et la sueur me coule le long de la colonne vertébrale. Je commence à flipper, je n’avais pas prévu ça. J’ai la paume des mains moite, que j’essuie négligemment sur mon leggin. Je traverse pour rejoindre le hall d’entrée, je fais le code d’accès, je pénètre. La lumière s’allume automatiquement dès que je referme la porte. Je le savais, mais là, ça me surprend :... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2018

Némésis - E.10

   J’aime bien Nocturna : elle est un peu dingue mais elle me stimule bien. Elle me donne de l’énergie : c’est comme une vraie drogue, parfois. Je ne pense plus qu’à la façon dont je vais me venger. Une chose est sûre, je ne vais pas noyer Romain dans la Seine ou le faire plonger dans les WC. J’aimerais bien qu’il brûle en enfer pour l’éternité, mais je veux surtout m’amuser. Je suis bien incapable de faire du mal à qui que ce soit et je ne veux pas que ça devienne une obsession. C’est bien le sens du... [Lire la suite]
Posté par didier kalionian à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,